fetival algerieFestival feminin algerie mot de la ministre
fncf
عربية Le Festival Le mot de la Ministre Le Comité Presse Editions Précédentes Contact  
 

Le Mot de la Commissaire
creation feminine algerie
Atours de Toujours
festival feminin
Le Programme
Galerie Photos
Vidéos
creation algerie femme
Revue de Presse
Bibliographie de références
Liens
fncf
Nos Partenaires
festival
Retour à l'accueil <
 
 
LE MOT DE LA MINISTRE FNCF 2012
mot de la ministre

Madame Khalida Toumi Ministre de la culture algerie
JE CREE DONC JE SUIS
Voici le Festival National de la Création Féminine parvenu à sa troisième édition.

Son objectif principal demeure le même : donner de la visibilité, sur une scène largement masculine, au don à la créatifs des algériennes.

Il ne s’agissait en aucun cas d’enfermer la création féminine dans un ghetto culturel, comme pouvaient le craindre certains. Fort heureusement, il n’est pas une seule discipline artistique ou littéraire dans notre pays qui ne soit mixte et l’on y retrouve partout des hommes et des femmes qui créent, écrivent, interprètent ou mettent en scène avec, comme seul critère objectif de différenciation, le talent ou la compétence.

Cependant il est certain que l’accès des femmes aux espaces et scènes publics pour y mettre en valeur leur part dans l’enrichissement des expressions actuelles, est une chose relativement nouvelle dans notre société. De fait, au regard des immenses potentialités existantes, cet apport n’a pas encore atteint sa pleine mesure et, déjà, dans son état actuel, il ne bénéficie pas de la visibilité qu’il mérite. Tout le sens de ce festival tient dans l’enjeu de l’accès à l’espace public et au droit à la visibilité de la création féminine.

L’art algérien a connu au début du XXe siècle, quelques rares pionnières qui, réussissant à braver les préjugés et les interdits, ont embrassé des carrières émérites dans la musique, le théâtre, la peinture... Aujourd’hui, elles sont reconnues par nos compatriotes comme des références. Les hommages qui leur ont été rendus, et leur sont encore rendus, ont permis de les mieux faire connaître des nouvelles générations. Mais, mesure-t-on le long et dur chemin qu’elles ont dû parcourir pour que leurs talents, parfois inouïs, parviennent enfin à la lumière ?

C’est pourquoi le Festival national de la Création Féminine, en diversifiant chaque année les thèmes ou disciplines dans lesquels s’investissent les femmes, est un espace précieux de mise en valeur de leurs talents , de reconnaissance de leurs efforts et de promotion de leurs œuvres. Contributions à l’art national, les créations féminines sont souvent des tremplins d’affirmation dans la société, des sortes de sésames pour une reconnaissance méritée. Je crée donc je suis.

Alors que s’approche le Cinquantième anniversaire de notre Indépendance, notre pensée va à toutes celles grâce à qui nos savoirs et savoir-faire sont toujours vivaces, à toutes celles qui nous ont appris, puis transmis tout ce qui fait qu’à coté des autres, nous ne soyons pas les autres.

Nous sommes ce qu’elles ont conté, raconté, chanté, pétri, brodé, tisse, labouré,, lutté, résisté…. Ce qu’elles ont crée et mis au monde.

Nous sommes le produit de l’accumulation, pendant des siècles, des processus de créations et de résistances multiples aux agressions diverses subies par nos mères au service de notre identité, de notre culture et de notre liberté… jusqu’au sacrifice suprême… dans la générosité du don de soi.

Gloire éternelle à toutes les Fathma, les Hassiba, les Djamila, les Zohra……..les ALGERIENNES


Madame Khalida Toumi
Ministre de la Culture
Haut de Page ^



festival feminin algerie Copyright © 2010 - 2012 Festival National de la Création Féminine Algérie - Tous droits Réservés
Conception, Réalisation et Référencement bsa Développement